Dépendance affective

DÉPENDANCE AFFECTIVE

" Le refus implicite que je subis continuellement me paraît plus vivable que le refus clair et explicite que je redoute …alors je continue de faire semblant. "

Si vous en souffrez, vous devez en  faire souffrir votre entourage et toutes vos relations en deviennent compliquées et  insatisfaisantes. De quoi alimenter votre mauvaise Estime de vous et vous précipiter encore plus, vers d’avantage de dépendance à l’autre. Cette angoisse et peur de l’abandon…fait faire …n’importe quoi.n’est ce pas ?

Alors ?  Comment arrivez vous à nourrir ce besoin impérieux d’être aimé (e) et d’ confirmé(e) tout en faisant croire le contraire ? Si  toute votre attitude tend vers la séduction pour vous faire accepter,  comme pour  chercher une confirmation que  vous êtes aimable et valable , si vous cachez vos sentiments, agissez à l’inverse de ce que vous ressentez, renoncez à votre jugement de peur d’être rejeté(e) , banalisez ce que vous vivez en le minimisant , faites d’avantage confiance aux jugements des autres plutôt qu’ à ce ressenti au fond de vous , (souvent  présent depuis le début) , et  que vous préférez ignorer….ne s’agirait il pas d’une aliénation de soi ?  Si, en quelque sorte, vous vous efforcez de » ne pas exister » pour donner la place à ceux dont vous voulez obtenir l’affection, vote vie est un enfer !  Et surtout rien ne changera, au contraire tout deviendra de plus en plus pire .En effet , la plupart des partenaires que vous choisissez ( mais êtes vous bien sûr(e) de les choisir vraiment ?..), sont justement ceux et celles qui ne peuvent pas vous rassurer, qui ne pourront jamais vous aimer au niveau dont vous avez besoin, qui vous prendront sans doute mal en charge, qui ne vous apporteront pas la preuve de votre importance …et , pour certains (es) d’entre vous , malheureusement , sont ceux qui risquent de vous maltraiter..Et oui, la dépendance affective nous contraint à « choisir » des partenaires évitant et toxiques .VOUS êtes la meilleure des proies pour un manipulateur pervers narcissique !

Vous avez entendu parler des « blessures d’enfance », inévitables,  que l’on traîne une grande partie de sa vie, même si on paraît, comme ça, « très sûr(e) de soi », vous savez ces blessures qu’on ignore et qui se manifestent immanquablement  dans nos choix, nos croyances, nos comportements ? Et bien, oui ! ,  VOUS… choisissez les mauvais partenaires parce que vous n’osez pas dire vos attentes et besoins dès le début de la relation. Vous n’osez pas être vous, de peur du rejet. Mais aussi parce que vous vous ignorez.  D’ailleurs : QUI  êtes-vous ? …

Je crois profondément que la question de la dépendance affective est en lien direct avec la question de votre identité. Quelles sont vos valeurs ? Et. Vos comportements. Sont-ils conformes à celles-ci ?...et votre valeur à vous ? Où la situez-vous ? votre propre importance. ?

Sortir de la dépendance affective est un vrai chemin qu’il vaut mieux parcourir avec l’aide d’un thérapeute. L’hypnose permet d’obtenir des changements rapides en travaillant en direct avec votre inconscient, le coaching par la PNL accélère une  réorganisation de vos comportements et croyances sur vous-même afin d’apprendre l’autonomie et oser être vous, enfin !