LA CAUSE DES EMOTIONS

Changer, c’est avant tout penser différemment et agir ! »

« Toute notre existence consiste à marcher le long d’une rue à 2 trottoirs : l’un est le ciel, l’autre est l’enfer. Nous traversons mécaniquement du premier au deuxième , et consciemment du second au premier. » A Dujardin
Allons-nous fonctionner mécaniquement, dupés par les émotions qui nous emportent, ou consciemment comme un être humain lucide qui sait que la nature de ses pensées détermine ses émotions. ? Car nous savons maintenant, que ce qui provoque une émotion n’est pas l’événement lui-même, mais la manière dont nous le percevons. Autrement dit, la manière dont nous jugeons cet événement au moyen de notre pensée. Or il est tout à fait possible de travailler sur ses pensées, de façon à diriger nos émotions .Il est possible de changer de « point de vue « pour avoir des pensées qui vont nous aider plutôt que d’autres qui ne sont que des obstacles ! C’est tout le but d’une thérapie.

PENSÉE MAGIQUE OU ACTION RESPONSABLE ?

Il est vrai que la manière dont nous nous pensons nous même, détermine notre capacité à réussir tout au moins à entreprendre : si je me pense « capable de réussir », j’aurai infiniment plus de chance de réussir que si je me pense » pas capable de réussir », n’est ce pas ?
Or, s’il est vrai que pour réussir il est plus utile de s’en croire capable, la réciproque : « puisque je m’en crois capable, je le peux, » n’est malheureusement pas vrai (vous l’avez sans doute vérifié par vous-même) !…. et vous avez constaté qu’il ne suffit pas de penser positif, pour réussir … il s’agit juste d’un préalable. Ce qui est essentiel à comprendre c’est qu’il faut ensuite : PASSER A L ACTION ! …et c’est ce que vous faites en faisant une thérapie : le premier pas vers vous, vous venez de le faire : Bravo !
Le plus souvent nous refusons ce qui nous arrive sous le prétexte que : ». Ne devant pas nous arriver » !, c’est trop injuste, en somme !… Déjà le philosophe Epictète faisait la différence entre les événements qui « dépendent de nous « et ceux qui « ne dépendent pas de nous », en nous faisant sentir que puisque nous ne pouvons pas intervenir sur » ce qui advient », seule la manière dont nous prenons ce « qui advient », dépend de nous. La pensée réaliste est une approche positive, en ce sens qu’elle voit la réalité telle qu’elle est. A nous ensuite, d’agir sur cette réalité prise comme le préalable à notre réactivité et à notre flexibilité. Comme l’arbre qui malgré sa force peut être déraciné par une tempête, le roseau qui paraît bien plus frêle, lui, pliera sous les assauts du vent mais ne rompra pas. Et pourquoi ? …Parce qu’il s’adapte, il plie pour offrir le moins de prise, sa résistance et sa survie tiennent à son adaptabilité, à sa flexibilité. Il en va de même pour nous …il existe et existera toujours des événements qui n’iront pas dans notre sens, qui nous contrarieront, nous empêcheront,nous contraindront et sur lesquels nous n’avons et n’aurons aucun pouvoir, autant l’accepter et faire, par contre avec » ce que je peux «.
Oui, la réalité est telle qu’elle est ! ET, c’est sur cette base que je peux agir ! Maintenant ! Là est notre Liberté, notre Pouvoir !

LA RÉUSSITE SE PRÉPARE :
Prendre du recul, pour examiner ses pensées : en premier lieu il ne s’agit pas de verser dans l’angélisme en éradiquant les pensées négatives parce qu’elles sont négatives, mais juste, parce qu’elles sont fausses. Fausses, car elles ne dépendent que de notre interprétation, sinon, comment expliquer que face à un même événement, chacun d’entre nous l’interprète à sa manière ? Le plus sûr moyen de renforcer nos angoisses, c’est de  refouler nos pensées et nos émotions  en nous mystifiant nous même sur le fait qu’elles n’existent pas, ou pire, en se racontant qu’elles ne devraient pas être ! …ce qui est aussi un moyen très efficace de se culpabiliser de les ressentir. Super constat de perdant, n’est-ce pas ?….or, c’est justement ce que vous voulez éviter …

Définir ses objectifs : pour obtenir ce que l’on souhaite, on doit en avoir une vision précise, réaliste, et réalisable, et cela aussi s’apprend dans un cabinet de coaching. « En s’efforçant d’atteindre l’inaccessible, on rend impossible ce qui était réalisable ! »
Se respecter soi même : A mon avis il existe une question fondamentale qui peut nous permettre de faire le mieux pour soi , et que l’on devrait toujours avoir à l’esprit : « est- ce bon pour moi ?
. Passer à l’action : comme le disait Lao Tse : « Tout voyage commence par un premier pas « ,alors , quel serait selon vous le premier tout petit pas , facilement réalisable , tout de suite , et suffisamment efficace pour vous rapprocher d’ » une meilleure version de vous même « ?
L’accompagnement que je vous propose vise le renforcement de votre habilité à faire face de façon concrète et adaptative aux défis de votre quotidien. La PNL et l’Hypnose vous proposent des solutions pour reconnaître vos émotions et pour essayer d’autres perceptions utiles à votre mieux-être. Reconnectez vous à votre propre créativité, vous êtes bien plus que le rôle dans lequel vous êtes enfermé ! La flexibilité est votre liberté !
C’est comme choisir d’arroser les graines et les fleurs plutôt que les mauvaises herbes. ..
Alors si vous souhaitez, Vraiment, MAINTENANT ! , Cultiver votre jardin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *